Ébauche de techniques de nettoyage aux clients

//Ébauche de techniques de nettoyage aux clients

Ébauche de techniques de nettoyage aux clients

1° Le dépoussiérage

Il consiste à éliminer les poussières superficielles. Le dépoussiérage à sec est interdit en collectivité. Il doit nécessairement s’effectuer par l’intermédiaire d’un milieu humide.

  • meubles et équipements:

Il faut utiliser un chiffon de coton imprégné d’un produit agglutinant ou légèrement humidifié à l’eau OU une gaze jetable prête à l’emploi (déjà imprégnée d’un produit agglutinant mais c’est un peu cher). La technique consiste à essuyer le support dans le sens du matériau, en faisant des bandes parallèles.

  • sol:

Le balayage à sec est interdit. Un balayage ordinaire avec un balai en coco ou en soie donne le résultat suivant :

  • 1/3 des poussières est poussé à l’avant
  • 1/3 des poussières repasse derrière le balai (peu hygiénique dans des collectivités d’enfants où ceux-ci jouent et respirent souvent au ras du sol)
  • 1/3 des poussières est remis en suspension dans l’air (un dépoussiérage ne les enlèvera pas nécessairement car certaines poussières mettent jusqu’à 48 heures pour se redéposer).

Rappelons qu’en moyenne 1 cm3 d’air contient environ 1,5 millions de bactéries. Après un balayage à sec, elles sont encore environ 85 000 / cm3. Le balayage humide évite 99 % de ces inconvénients. Après un balayage humide, il n’y a plus que 8 000 bactéries / cm3.

  • Sur un sol lisse: dalles thermoplastiques, parquets cirés ou vitrifiés…

Le balai trapèze: sa forme particulière permet d’accéder à tous les recoins. Il s’utilise avec une gaze en coton, réutilisable, humectée avant emploi ou avec une gaze à usage unique pré-imprégnée.

Sa technique d’emploi est :

  • au « poussé » : en poussant le balai devant soi, pour les pièces dégagées de tout mobilier, couloir par exemple.
  • à la « godille » : en reculant, faire des « S » pour ramasser toutes les salissures, pour les pièces encombrées de tables, chaises, armoires, …

le balai à franges : il est composé de franges de coton, maintenues sur un support métallique. Ces franges sont lavables en machine  à 90° et sont largement réutilisables. Selon les lieux à entretenir, les franges peuvent être de plusieurs largeurs (de 35 à 180 cm de large).

Les techniques d’utilisation sont les mêmes que pour le balai trapèze (au poussé ou à la godille). L’emploi de gaze s’avère indispensable tout comme pour le balai trapèze (mêmes caractéristiques de gazes) pour des raisons d’hygiène (franges difficiles à entretenir).

Ce type de balai reste cependant à utiliser prioritairement pour les zones dégagées ou de grandes surfaces.

Remarque : l’usage d’une gaze pour le sol nécessite de la changer à chaque pièce nettoyée.

Durant l’entretien, les gazes en coton sales sont stockées dans un sac en plastique pour être lavées et désinfectées en fin de travail.

  • Sur un sol comportant des joints en ciment (grès cérame…) et/ou des parties antidérapantes :

il faut utiliser la raclette à sol.

TECHNIQUE :

Répandre de l’eau sur le sol et pousser la raclette devant soi vers une bouche d’évacuation des eaux usées.

Cette technique est utilisée sur les sols en cuisine.

  • Sur un sol recouvert d’un revêtement textile :

Seule la technique de l’aspiration est satisfaisante, avec un aspirateur muni d’un filtre sur la sortie d’air.

  • Pour les surfaces verticales :

Utiliser un chiffon imprégné d’un produit agglutinant ou d’eau.

Essuyer les surfaces et changer de chiffon aussi souvent que nécessaire.

Utiliser un manche télescopique pour atteindre les zones hautes.

2° Le lavage

Cette opération doit éliminer toutes les traces qui n’ont pas été enlevées par le balayage.

  • Mobilier et plans de travail
Matériel : lavettes ou chiffons parisiens (les éponges sont interdites en collectivité)

seaux (au moins 2)

tampon abrasif si le matériau le supporte (le blanc est moins abrasif que le vert ; le noir est le plus dur : le réserver pour des décapages sur des surfaces non fragiles)

chiffons ou torchons d’essuyage

raclette à mains

Produits : eau chaude

détergent avec ou sans rinçage ou, pour la cuisine, un détergent-désinfectant pour contact alimentaire (attention aux normes NF présentes sur les étiquettes)

Technique : laver les surfaces avec la lavette et le produit approprié

rincer si nécessaire

laisser agir dans certains cas (lire le mode d’emploi)

certains produits ont un effet rémanent : il ne faut pas les rincer. Leur action bactéricide persiste après le séchage.

sécher à l’aide de la raclette à mains.

Séchage d’un plan de travail

  • Sols lavables
Matériel : chariot de lavage : 2 seaux de couleurs différentes : le seau le plus clair contient l’eau de lavage

1 presse sur le seau de rinçage

des franges courtes de coton fixées sur un support particulier : c’est le balai de lavage à plat ou balai rasant

Produits : eau chaude et détergent pour sol ou détergent désinfectant dans le seau le plus clair

eau claire chaude dans l’autre seau

Technique : tremper les franges dans la solution détergente

commencer par l’endroit le plus éloigné de la sortie

travailler en reculant et sur une largeur de bras en faisant des « S » sur le sol (méthode à la godille)

tremper et essorer les franges dans la presse au-dessus du seau d’eau claire, ce qui permet de les rincer et de retarder la salissure de l’eau de lavage

reprendre un peu de solution détergente et essorer à nouveau les franges

repasser les franges sur la surface pour ramasser l’eau et les salissures dissoutes

renouveler l’opération

procéder par bandes parallèles

changer l’eau aussi souvent que nécessaire

POUR UN LAVAGE APPROFONDI OU SUR UNE GRANDE SURFACE : une monobrosse équipée en lavage et un aspirateur équipé en fonction eau sont d’un bon rendement. Cette technique monopolise 2 personnes. La monobrosse est équipée d’une brosse en Nylon et d’un réservoir contenant la solution détergente. Elle est passée sur le sol en reculant et en effectuant des mouvements circulaires, en insistant bien sur les taches. Parallèlement, l’eau est ramassée avec l’aspirateur à eau en avançant. Les 2 personnes travaillent donc face à face.

CAS PARTICULIER D’UN ESCALIER :

Pour des commodités d’utilisation, il est fortement conseillé de laver les escaliers par moitié afin de ne pas interdire le passage ou de ne pas rendre celui-ci dangereux parce que mouillé. Certains matériels, de faible encombrement, sont spécialement conçus pour ce type de travail.

  • Surfaces verticales peintes (portes, murs, …)
Matériel : 2 seaux, 2 lavettes, 1 chiffon de coton
Produit : 1 détergent doux, adapté au type de peinture
Technique : le lavage s’effectue de bas en haut avec une lavette imbibée de produit détergent adapté (les coulures éventuelles glisseront sur une surface mouillée et ne laisseront donc pas de trace)

Il est nécessaire de bien rincer, cette fois de haut en bas et de sécher avec un chiffon sec et propre.

  • Fenêtres (encadrement + vitres)
Matériel : 1 mouilleur (voir schéma) ou, à défaut, une lavette utilisée sur la raclette à mains

2 seaux, si possible rectangulaire (au moins de la largeur du mouilleur)

1 chiffon de coton non pelucheux

1 manche télescopique si le travail se situe en hauteur

Produit : détergent à vitre
Technique : commencer par dépoussiérer les boiseries et les laver

nettoyer les vitres à l’intérieur (les moins sales en général), puis les vitres à l’extérieur en utilisant le mouilleur imbibé de détergent : masser les vitres en mouvements circulaires. La raclette s’utilise en mouvements verticaux, en hauteur, et en mouvements horizontaux, à « hauteur d’homme »

essuyer à chaque passage la raclette sur le chiffon

  • Sanitaires
    • les lavabos
Matériel : lavette, tampon abrasif blanc, chiffon de coton
Produit : détergent-désinfectant, produit anti-calcaire si dépôt de tartre
Technique : laver le lavabo sans oublier la robinetterie

bien rincer

laisser éventuellement agir le produit anti-calcaire

rincer à nouveau soigneusement et sécher

ne pas oublier la faïence murale

  • les W.C.

La désinfection est obligatoire. Elle doit être minutieuse et journalière, voire 2 fois Par jour.

Matériel : lavette qui ne servira qu’à cet usage et qui sera soigneusement désinfectée après usage. Elle peut être choisie de couleur rouge pour se distinguer des autres matériels
Produits : détergent-désinfectant ou détergent et eau de Javel

détartrant

Technique : Tirer la chasse d’eau

Nettoyer l’intérieur de la cuvette avec la balayette et le détergent-désinfectant. Laisser agir selon le mode d’emploi

Nettoyer pendant ce temps les accessoires, l’extérieur de la cuvette, le réservoir d’eau

Rincer la cuvette en tirant la chasse d’eau

Si le détergent a été employé seul, utiliser l’eau de Javel en désinfection en la laissant agir

Nettoyer les poignées de porte avec du détergent-désinfectant

Détartrer la cuvette des W.C. une fois par semaine seulement.

By | 2018-08-08T16:29:51+00:00 août 8th, 2018|News|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment